#FoodIsSocial n°3 Catégoriser les startups

PUBLIÉ
|  COMMENTAIRES
foodIsSocial.jpg

Un écosystème startup bouillonnant

Sur les principes disruptifs qui ont fait le succès des grandes startups d'aujourd'hui, de nombreuses nouvelles startups s'essayent à trouver de nouveaux modèles économique, résoudre les problèmes et répondre aux attentes du plus grand nombre. Selon Maddyness, magazine des startups françaises, ce sont plus de 2300 startups qui s'attellent aujourd'hui dans le monde au sujet de la #FoodTech et la transformation numérique de la chaîne alimentaire. Soon Soon Soon, magazine des innovations, les a catégorisées ainsi.

Entreprises à rôle social

Leur rôle est mettre en avant une cause et de produire un impact sur le reste de la communauté. On retrouvera ainsi Optimiam qui lutte contre le gâchis alimentaire, ou encore le #FoodShareFilter de Manos Unidas, ou la campagne marketing eco-responsable et jusqu'au boutiste de BioCoop

Entreprises liées aux changements de l'expression et du support

Les supports de communication multi-sensoriels évoluent, les nouveaux médias de communication permettent de faire vivre au client une expérience inédite. Nous retrouverons dans cette catégorie les restaurants multi sensoriels comme Ultraviolet à Shangaï ou Sublimotion à Ibiza. Dans un autre registre, au service du restaurant Le Petit Chef propose une animation 3D dans l'attente des plats. Supper quant à lui, propose des playlists musicales dédiées à la création et à la dégustation de certains plats, comme nous accomoderions un vin à une assiette.

Entreprises #Food orientées « data »

Il ne s'agit pas de parler seulement d'objets connectés, l'idée est d'extraire et analyser le plus de données possible pour une meilleure transparence d'achat et de consommation. Par exemple l'entreprise ZEGO propose une barre céréales sans allergènes ni gluten. Leur emballage contient un QR code qui, une fois scanné, donner les résultats des tests du lot sur les allergènes.

ZEGO FoodTech Restaurant innovation Cereals without allergens

Créé en partenariat avec le WWF Migros cumulus Green permet aux participants du programme d'estimer à vue d’œil le nombre de produits durables se trouvant dans leur panier d’achat.

L'analyseur d'environnement personnel Lapka dispose de sondes pour déterminer la qualité « bio » et nutritionnelle de ses fruits.

Plus orienté bars et restaurants, l'application FoodPairing permet aux barmans, restaurateurs, pâtissiers et chocolatiers, sommeliers & baristas de combiner scientifiquement les aliments et ingrédients pour des pairings parfaits (7,50€ / mois)

foodpairing application pour restaurants

Le robot de cuisine Moley cuisine les repas de chef et permet une automatisation des process en cuisine.

Entreprises orientées « local »

Les fermes de Lufa se multiplient sur les toits des grandes villes au Canada.

fermes de Lufa a Montreal

Au bout du champ propose de commander sur internet des produits locaux (moins de 100km)qui seront récupérables dans un des casiers mis à disposition dans les points de vente ABDC (deux sur Paris, un à Levallois)

Le classement Maddyness

Maddyness a recencé 2300 startups et les a organisées en sept catégories

Les 2% d'agriculture regroupent, par exemple, les nouveaux types d'agriculture urbains comme Podponics ou FarmScape.

Dans la catégorie Traitement et Préparations (catering), les solutions répondent à une demande de 70% des francais souhaitant une consommation de proximité, un traitement plus direct avec le producteur. Nous y retrouverons La Ruche Qui Dit Oui, une mini-coopérative, Yihaodian, un magasin physique composé d'écrans qui remplacent les rayons d'un magasin, Provender, un logiciel Canadien qui indique en temps réel au restaurateur quels produits frais sont disponibles dans les fermes locales et passer directement commande au producteur.

La recherche représente les entreprises liées aux choix des produits et des lieux de consommation et d'achat, nous y retrouvons tous les portails de recherche, de réservation, de découverte.

La commande/livraison est un des secteurs les plus prisés. S'y placent des outils comme Cook Angels ou HelloFresh où le client choisit sur le site internet des recettes de Chefs et reçoit une boite contenant tous les ingrédients nécessaires à leur préparation. Instacart permettra de faire faire ses courses par quelqu'un d'autre.

La section technologie montre une tendance forte en demande de robotisation, intelligence artificielle et conception culinaire assistée par ordinateur. S'y trouvent aussi les outils de gestion des données comme Alkemic (gestion des fiches produits et de leur synchronisation ERP / Internet / multicanal), les caisses enregistreuses nouvelles générations (RevelLightspeed) et les outils de gestion (comme WyndOBA CentralResto)